Consultation de la CMM « Du courage pour un financement équitable du transport collectif » - Louise Harel

Montréal, le 9 mai 2012 – « Sans financement garanti du transport collectif, l’application du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) qui mise sur la densification accrue à proximité des infrastructures de transport public (TOD), restera sans suite », a affirmé Mme Louise Harel, chef de l’Opposition officielle et chef de Vision Montréal.

« La crédibilité de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et l’avenir du PMAD reposent sur la capacité de la Commission du transport de la CMM de faire accepter aux élus métropolitains et au gouvernement du Québec une stratégie de financement des infrastructures de transport collectif, pierre angulaire du développement durable, à la hauteur des besoins des 20 prochaines années », a souligné Mme Elsie Lefebvre, conseillère de Villeray et vice-présidente de la Commission sur le transport et les travaux publics.

Gouvernance du transport collectif

« Vision Montréal se réjouit de l’annonce du ministre des Transports du Québec en février dernier, de la création d’un organisme ayant une vision globale de la mobilité pour assurer la fluidité de la circulation des biens et des personnes sur le territoire métropolitain.

« La région métropolitaine a un urgent besoin de cohérence pour que cessent les tiraillements contre-productifs qui donnent lieu à des compromis coûteux », a affirmé Mme Harel.

Un péage sur le réseau routier supérieur

« Depuis plusieurs années, des discussions ont lieu entre élus sans trouver de réponses. Malheureusement, en 2008, le maire de Montréal se fourvoyait en obtenant du gouvernement du Québec l’application du péage sur le seul territoire de l’île de Montréal. Une manière d’asphyxier économiquement la Ville ! Il s’est par la suite rallié à un projet de péage régional qui garantit une égalité de traitement dans la tarification des déplacements métropolitains », a poursuivi Mme Caroline Bourgeois, conseillère de Pointe-aux-Prairies et membre de la Commission.

La population, elle, est prête à faire ses choix. Selon le vice-président de Léger Marketing, à la suite d’un sondage réalisé pour le compte de CBC/Radio-Canada en novembre dernier, « les Montréalais sont ceux à travers le Canada […] qui sont les plus ouverts au péage pour résoudre le problème le plus rapidement possible ». Toujours selon ce sondage : « plus des deux tiers des résidents de la région métropolitaine de Montréal (y compris Laval et Longueuil) seraient favorable aux péages si cela améliorait les conditions routières ou réduisait le temps passé à se rendre au travail ». La CMM doit obtenir du gouvernement du Québec le pouvoir d’implanter un péage régional sur son territoire.

Autres mesures de financement

Un principe d’équité territoriale doit guider l’application des mesures de financement retenues. Vision Montréal appuie la demande de la CMM d’une augmentation de 5¢/litre de la taxe régionale sur l’essence, de même que l’harmonisation des frais d’immatriculation de 45$ et l’application d’une taxe foncière à la sous-densité. Il faut aussi responsabiliser les entreprises génératrices d’emploi et de déplacements en leur demandant de mettre en place un plan de mobilité pour leurs employés.

Cependant, en aucun cas, la contribution des usagers montréalais, déjà fixée à 47,7 % des coûts totaux d’exploitation et de financement de la STM, ne peut-être envisagée à la hausse.

Pas de solution sans courage politique

Les statistiques démontrent clairement, malgré un taux d’achalandage élevé du transport collectif, que l’automobile règne en maître : 89 % des déplacements dans la région métropolitaine de Montréal ont été effectués en voiture selon l’enquête Origine Destination 2003-2008. De plus, les investissements du gouvernement sur le réseau autoroutier sont plus élevés que ceux accordés au transport en commun. « On se lance dans des études à n’en plus finir sur des projets structurants, tous reportés d’année en année et sans priorisation. Cela doit cesser », a conclu Mme Harel.

Pour accéder au mémoire de Vision Montréal, cliquez sur ce lien.

Thématique(s)

Transport collectif